Il y a autant de karatés que de karatékas...mais tous les karatékas ne font pas du karaté

Fondateurs du club CARDOEN Stéphane, GREFFE Thierry, MARRINI Jean-Luc, RENAULD Vincent

Atémi Karaté Visé a été fondé en 1990 par plusieurs ceintures noires issues du Zanshin karaté Visé, et dès lors de formation Wado-Ryu.

Le Wado Ryu a été introduit et développé en Belgique voici plus de 40 ans par maître Kamigaito avec qui les anciens du club ont eu la chance de s'entraîner.

Nom du style et nom du club reflètent bien les intentions des pères fondateurs.

D'une part, pratiquer un karaté réel et intense (l'atémi est le coup unique et mortel placé sur un point vital du corps) dans une véritable optique martiale et d'autre part, développer à travers le karaté de fortes valeurs humaines (Wado Ryu signifiant Voie de la paix ou voie de l'harmonie) dans une véritable optique humaine.

Depuis lors, les entraîneurs de l'Atémi ont toujours transmis cet état d'esprit qui anime le cours des enfants comme le cours des adultes.

Ces valeurs martiales reçues de leurs Senseïs comme un bien précieux, ils les défendent et les dispensent à leur tour, sans esprit de lucre.

En marge des tendances actuelles qui font des sports une source de revenus ou d'enrichissement, les entraîneurs ont à coeur de perprétuer l'esprit des fondateurs qui ont voulu "couler dans le béton" une part  de l'essence même de notre karaté.

Bien gravé dans les statuts de notre ASBL, le bénévolat a de fait toujours été une condition pour assurer une fonction au sein de notre club.

Les entraîneurs ne sont pas rénumérés et, si une cotisation (bien modeste en regard  des pratiques habituelles) est demandée aux membres, c'est pour assurer les frais de fonctionnement du club (assurance et location de salle) et pour soutenir financièrement les élèves du club dans leurs déplacements en compétition et formation à l'extérieur.

C'est parce que les valeurs martiales dispensées au club ne sont ni monnayables ni monnayées que les entraineurs peuvent pratiquer sans concession un karaté exigeant et le dispenser à tous ceux qui, de "7 à 77 ans", comme le veut la formule, souhaitent "aller au fond d'eux mêmes".

Dès lors, pas de "super champion" dans notre club, même si les pratiquants ont pourtant remporté de nombreux prix et participent régulièrement à des compétitions de très haut niveau (championnat du monde WADOKAÏ Japon 2015 et championnats d'Europe depuis 2011).

Le karaté enseigne l'humilité et toute victoire est avant tout une victoire sur soi même.

L'important n'est pas d'être une élite, d'être "le meilleur", mais tout simplement de "devenir meilleur"...

Atémi apporte depuis 25 ans sa petite pierre au karaté, au sens large. Il veut l'apporter avec humilité et conviction sans se targuer d'excellence, sans chercher à tirer profit, sans vouloir s'imposer, mais en donnant sans compter à celui qui est prêt à partager ces valeurs, à progresser puis à donner à son tour.

Les Senseïs.